Escale number one: ancrage dans le chakra rouge

Mis à jour : 24 oct. 2018

Un voyage poétique et intégratif en 7 escales selon un itinéraire coloré et plein de sens: remonter en 7 jours les 7 chakras de notre corps physique, émotionnel, mental, expérimental et spirituel.


Début du voyage et première info, on peut faire ce voyage de 7 jours non pas en une semaine, mais aussi en 7 semaines, à raison d'une journée de détox hebdomadaire. Tant mieux pour moi qui prends mon temps pour intégrer... ce sera mon rythme.

Deuxième temps, une sacrée surprise devant la liste de courses: graines de moutarde ? feuilles de moutarde ?? je vais voyager en Inde, c'est sûr ! et bien que je pratique le yoga depuis plus de 15 ans, et que je fasse régulièrement des recettes indiennes classiques comme le dal de lentilles corail au lait de coco, là je pressens que je vais sortir de ma zone de confort culinaire.


Mais ce n'est pas tout. Nathalie Babouraj expose dans les premières pages de sa première publication son approche, qui est à la fois simple à expérimenter et à mettre en pratique, mais également complexe, car fruit de résultats de recherches approfondies et d'alliances novatrices d'idées plus ou moins connues.


Première pierre de sa fondation, il s'agira d’auto-réguler sa faim en écoutant sa boussole intérieure. "Nous avons, nous apprend l'auteure, une boussole interne qui veille sur notre homéostasie, cet équilibre subtil et évolutif entre monde intérieur et monde extérieur". Cette idée déjà connue par les nutritionnistes qui font la part belle au plaisir de manger et à l'écoute des signaux de satiété, est couplée à une invitation: "rééchanter notre écologie intérieure".

Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d'y rester. Proverbe indien


C'est la deuxième pierre angulaire du temple intégratif de Nathalie, et pour cela, elle nous propose d'utiliser ses outils fétiches: les principes de l'alimentation ayurvédique, les postures de yoga, la méditation, la pleine conscience, l'écriture introspective, et... la créativité des lecteurs eux-mêmes. Objectif ? retrouver sa santé parfaite physique oui, mais également émotionnelle, mentale et spirituelle, chacun à sa façon, et à son rythme.


C'est d'ailleurs pour cette raison l'auteure appelle cette approche un "art de vivre" et que la santé est dite "intégrative" et non pas holistique. Elle croit fermement que l'efficacité naît de l'intégration personnelle de pratiques, et que chacun ayant un rythme unique, et variable, qu'il s'agit donc d’expérimenter les choses soi-même, et de conserver ce qui est bon pour soi. Plutôt appétissant, non ?



Choisir des fruits et des légumes de différentes teintes de rouge, puis les regarder attentivement, les photographier, c'est déjà le début de mon voyage...

J'entrerai plus tard plus longuement dans les détails de l'ayurvéda, mais je vous recommande bien sûr de lire le livre en question pour plus d'information sur le fonctionnement du feu digestif et des trois types de profils alimentaires.


Le périple commence en toute logique par le premier chakra, situé au niveau du coccyx, et porteur de la couleur rouge. Je lis que le 1er chakra (roue ou vortex en sanscrit) est "responsable de la sensation de sécurité et d'enracinement dans cette incarnation physique". Je suis invitée à me demander si mes besoins de base sont satisfaits: un chakra bloqué est signalé par une sensation de peur, d'insécurité et se traduit par des troubles du colon, de la vessie, des voies urinaires, et des membres inférieurs. Pour le rééquilibrer, Nathalie propose de stimuler sa couleur, le rouge, et de réguler le système hormonal des surrénales (petites glandes situées au dessus de nos reins). Comment ? en prenant soin d'apporter par l'alimentation les acides aminés nécessaires à la construction de nos cellules, via les protéines, animales ou végétales.


Concrètement, ma journée est ponctuée par la préparation de trois recettes, et commence par un délicieux smoothie à la betterave et aux fruits rouges. Puis, je prépare un surprenant chutney d'orange sanguine sur un lit d'haricots rouges et de quinoa rouge et blanc. La dégustation est ensuite prétexte à un jeu amusant: l'écriture d'un haïku inspiré par les sensations provoquées par les plats. Un haïku est un court poème d'origine japonaise construit sur trois lignes en 5-7-5 syllabes sans rime. Evidemment, nos "haïkus gourmands" seront plus souples dans la forme, et servent à capter l'essence du plaisir, des parfums, goûts, textures, sensations réelles ou imaginaires... voici le mien.



Ma journée s'étale et déborde sur toute la semaine afin de poursuivre avec les nombreuses propositions intégratives de Nathalie, que je décrirai lors des prochaines escales, tout aussi riches et denses.



En attendant, prenez soin de vous !


Bizzz

Deborah


#madétoxayurvédiquecolorée #écriture #yoga #ayurveda #méditation #créativité


Source: Ma détox ayurvédique colorée, Nathalie Geetha Babouraj, livre + CD, Le Courrier du Livre, 2017.



Lunabee

COM' UN SUPPLÉMENT D'ÂME

  • Facebook - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle

Paris, Batignolles

© 2020 Tous droits réservés