Marcher sur le chemin coloré de l'alchimie intérieure

Mis à jour : janv 14

Au cours de mes recherches en psychologie et développement personnel, j'ai eu, il y a quelques années le sentiment d'avoir fait le tour. La psychanalyse, l'analyse lacanienne, la psychothérapie, et même l'art-thérapie, l'analyse transactionnelle ou la thérapie psycho-corporelle ne me semblaient ne plus vraiment à même de percer mon âme à jour. J'en connaissais tous les "trucs", je n'avais plus l'impression d'avancer, ni mentalement ni concrètement. Et pourtant je savais que tant de voiles subsistaient encore là, devant mes yeux. Et, à l'automne 2017 j'entendis parler d'alchimie de l'être.

Je laissai alors derrière moi les approches conventionnelles et ouvrai une porte donnant sur un passionnant chemin, celui des approches énergétiques et spirituelles.


Je plonge alors dans un univers complètement nouveau, celui du magnétisme, du Reiki, de la communication animale avec les chevaux selon la méthode de Linda Kohanov, je découvre comment travailler mes capacités psychiques avec Serge Boutboul, l'hypnose régressive quantique selon l'approche de Dolores Cannon avec Nina Caniac, la transcommunication hypnotique avec Jean-Jacques Charbonnier, le chamanisme amérindien avec Claire Jozan Meisel, Brooke Medecine Eagle, Blandine Swyngedauw et Nanouk Marie, la médecine quantique des Roses des grand-mères mexicaines Sonia et Exi Salvador Leon, le chamanisme népalais avec Bhola Banstola, et même le voyage astral sous la lampe Lucia et la guidance de Marc Auburn.


Les guérisseurs holistiques utilisent le plus souvent le verbe, la prière, l'imposition des mains, le chant, le tambour, les vibrations de la musique, la danse, les plantes, le lien avec la nature et les animaux, pour ramener l'humain à sa vitalité et réveiller sa conscience.


Aujourd'hui, avec la parution de dizaines d'ouvrages comme ceux d'Arnaud Riou et la webtélé populaire de Lilou Macé, des guérisseurs de tous acabits sortent de l'ombre. Ce qui est une bonne chose pour l'équilibre planétaire et l'autonomisation de chacun(e), mais qui demande de faire preuve d'un esprit critique bien aiguisé et d'une vigilance accrue. J'ai la chance que mon intuition m'ait toujours amenée à faire de belles rencontres. L'une des plus belles s'appelle Frédérique Dubois.


La mère-veilleuse Frédérique Dubois


Une amie me parle régulièrement d'une énergéticienne qu'elle consulte régulièrement à Paris et des résultats stupéfiants qui ont impacté sa vie. Curieuse, je décide de la rencontrer et à l'issue du premier rendez-vous, je lui accorde ma confiance.

Ce qui saute d'abord aux yeux quand on rencontre Frédérique c'est que c'est une femme magnifique, pleine d'enthousiasme, de vitalité, au rire franc et facile. Derrière la jovialité se laisse deviner une femme sage, qui a mis au point à partir de ses expériences personnelles une approche holistique baptisée la Psy-Corps-Energie, passant par une appréhension complète de l'être et de son état physique, émotionnel, mental, énergétique et spirituel.


Depuis sa jeunesse, Frédérique lit le Tarot de Marseille, reçoit des messages dans ses rêves, et est claire-audiente. D'abord chargée de ressources humaines dans la police nationale, elle se dirige doucement vers sa vocation et devient psycho-phonologue selon la méthode Tomatis, puis maître enseignante de Reiki Usui et Karuna, pour se lancer à son compte en tant qu'énergéticienne en 2006.


Elle traverse à l'âge adulte deux crises personnelles intenses: le déclenchement d'une maladie auto-immune dont elle parvient à se guérir en apportant des changements drastiques à son style de vie et en quittant Paris pour le bord de mer breton. Puis, un an plus tard, une nuit noire de l'âme longue de plusieurs mois, dont elle ressort porteuse d'outils. Après un cycle de sept ans où elle affinera méticuleusement ce qu'elle a reçu, elle partage ces cadeaux dans la paix et avec beaucoup de joie.

Je décide alors de m'engager dans son processus signature d'environ deux ans, le Parcours de l'Alchimie de l'Être.


Mon Parcours

J'ai commencé mon parcours en octobre 2017 et durant ce bout de chemin de vie accompagné par Frédérique, j'ai pu regarder en face des croyances ankylosantes et des peurs anciennes, transgénérationnelles pour certaines, et les traverser, les observer, pour parvenir enfin à agir différemment. Après des années à "parler de mes problèmes", j'ai pu changer de manière d'agir et réagir. J'ai encore beaucoup à faire, mais je me suis libérée d'attachements qui m'empêchaient de vivre une vie épanouissante.


C'est d'ailleurs le but de la première séance du parcours: se libérer de l'enfermement. Être ouvert aux changements, qui ne manquent pas de se produire rapidement, est une étape essentielle pour entrer dans le flow de la vie. Premier "hasard" de parcours, cette étape correspond avec la fin de mon emploi en CDI où je me trouvais alors depuis six ans, et où je croupissais depuis un bon moment.

S'ensuivent tous les mois une séance de libération de l'une des cinq blessures de l’âme identifiées par la thérapeute québécoise Lise Bourbeau. Ces blessures fondamentales exprimées par le corps sont le rejet, l’abandon, l’humiliation, la trahison, et l’injustice.





La libération de blocages physiques et émotionnels


Chaque séance commence par un entretien et la localisation de la blessure dans le corps émotionnel. Puis on s'allonge habillé sur une table de massage, et Frédérique procède silencieusement ou "presque", comme pour un soin de Reiki.


A l'issue des séances, il n'est pas rare qu'elle donne des conseils de nutrition et de supplémentation en phytothérapie, ou qu'elle suggère de prendre rendez-vous chez le médecin lorsqu'elle repère un problème physique. Ce fut le cas par exemple lorsqu'elle décela les séquelles d'un arrachage de dents si violent que mes cervicales en portaient toujours la trace dix ans plus tard. J'y ai dédié quelques séances d’ostéopathie qui m'ont fait le plus grand bien.


Je repars également avec une phrase à répéter pendant une période de 21 jours. Et à volonté en cas de nécessité, puisque certaines blessures sont plus ancrées que d'autres. Ainsi, un an après ma libération de l'humiliation, mon mantra me sauve un séjour normand chez ma grand-mère que je surnomme gentiment le Caporal.

S'ensuit la libération de la peur fondamentale de l’être humain, celle de la Mort qui me permet de revisiter un drame familial, et la découverte, par cette même grand-mère de son propre père suicidé à l'issue de la première guerre mondiale. Des émotions enfouies et un secret longtemps caché par a lignée maternelle sont mis en lumière, dissous, acceptés, intégrés.



Les séances suivantes sont toutes plus puissantes les unes que les autres et portent sur les liens bloquants avec ma Mère puis mon Père. Je comprends enfin que les obstacles à mon bonheur sont issus d'un passé qu'il s'agit de lâcher complètement, de laisser derrière moi. Il me semblait être plutôt une aventurière mais la peur du changement et l'auto-apitoiement sont plus durs à dépasser qu'il n'y parait. Finalement je comprends que diriger ma pensée et mon énergie sur ce qui n'existe plus se fait au détriment de mon présent et de mes cellules qui ont besoin de mon énergie pour fonctionner, se renouveler, avancer, un déclic se produit.


Frédérique m'explique que la rancune produit des fuites de Chi, qui peuvent être colmatées par le pardon. Relâcher le passé et vivre dans le présent permet de récupérer l'énergie piégée par nos traumatismes et nos blessures. D'autant que souvent, on utilise ces mêmes blessures pour manipuler et contrôler les autres sans s'en rendre compte, et ainsi on s'emprisonne dans un cercle vicieux. Pour évoluer, il faut accepter de guérir et de sortir de son illusoire zone de confort, et agir.


Deuxième grande étape au bout d'environ un an de travail personnel intensif: les Intégrations


Après les libérations, les intégrations qui permettent de reconnecter subtilement son corps énergétique à ses polarités féminine et masculine et aux cinq éléments qui constituent le vivant : l’eau, la terre, le feu, l’air et l’éther.


Le corps interagit avec les émotions et les pensées, et vice versa. Ainsi tout commence par une bonne alimentation et de l'exercice physique qui soignent la qualité du corps émotionnel et mental. Comprendre qu'il s'agit de faire du yoga et du sport en conscience, de transpirer pour se détoxiner, et pas pour faire du 38 !


J'ai d'autant mieux pu intégrer ces idées que je suis une formation en ayurvéda depuis l'automne 2018 (lire à ce sujet mes posts précédents). En tant que femme au dosha prinicipal Kapha, la terre et l'eau me parlent particulièrement. Je reçois beaucoup d'amour, de guérison et de bénédictions sur les plages de Corse où j'ai la chance de barboter durant l'intégration de l'élément eau.


Déjà très sensible à l'énergie des plantes et des animaux, une nouvelle connexion subtile me lie depuis l'intégration de l'élément terre aux minéraux et aux pierres.

Lors de l'intégration du feu, je traverse en revanche un moment difficile. Des souvenirs d'une histoire d'amour passionnée et douloureuse remontent, comme si cette passion dévorante demandait à être purifiée. Je brûle pendant un rituel des photos et un billet de concert où je ne suis pas allée. Et les émotions s'éteignent comme par enchantement.


Pendant l'intégration de l'air, j'éteins ma dernière cigarette. Pendant celle de l'éther, je décide de ne plus boire d'alcool qu'aux grandes occasions. Ma dernière dépendance demeure une bataille à remporter contre le sucre, elle n'est pas encore gagnée mais je persévère... D'autant que l'intégration des éléments m'a permis d'accepter enfin radicalement mon corps de femme. Parce que je le vois à présent comme le véhicule sacré qu'a choisi mon âme pour vivre cette incarnation, j'essaye aussi de le traiter avec autant de douceur, de soin et de compassion que possible. Des diktats sociaux profondément ancrés, mes croyances sur la performance, sur la sexualité ou encore la beauté se déconstruisent peu à peu. Mon mental lâche prise, et me permet d'agir avec plus de souplesse et d'amour que jamais auparavant.


Troisième étape, celle des Activations.


En activant enfin les deux principes du féminin et du masculin, et puis celui du couple sacré, je fais la paix avec mes différentes facettes. Tour à tour introvertie ou volontaire, créative ou méticuleuse, festive ou solitaire, je célèbre mon Yin et mon Yang.

Pendant le féminin je suis rêveuse, connectée à la nature, et je me change trois fois par jour. Pendant le masculin, je réalise que je passe sans problème de ma comptabilité dans l'aérogare d'Orly à du non-stop Netflix dans mon canapé.

Pendant ces mois d'activation, je me libère de projections et croyances que j'entretenais sur "ce que doit être une femme", sur les objectifs que je m'étais assignés pour réussir ma vie à l'aube de mes quarante ans, sur les fantasmes que je nourrissais sur la vie de couple.


Je lâche notamment un profond conditionnement sur la sécurité matérielle, censée venir des hommes, et du Père. J'assume vraiment le fait de ne pas demander à quelqu'un de me prendre en charge à quelque niveau que ce soit. D'être responsable de ma vie.


Je prends conscience que sensibilité et détermination sont en chacun de nous et ne sont pas l'apanage d'un genre. A l'issue de l'intégration de mes polarités masculine et féminine, je tombe amoureuse d'un homme aux qualités Yin prononcées. L'équilibrage de mon couple intérieur sacré est en route, en moi-même. Et je fais des bijoux en macramé et je signe des contrats professionnels, et ça me plait !


Aujourd'hui, j'entame la dernière étape de mon parcours alchimique, avec l'activation des lois universelles. Donner ce que l'on souhaite recevoir, vivre dans la paix, dans l'amour et dans l'abondance... j'ai hâte de découvrir ce qui m'attend.


Et avant de vous en dire plus, j'espère que vous passerez une très belle fin d'été, avec vos proches et en votre propre douce et aimante compagnie.


Bizz bizz Deborah




Frédérique Dubois reçoit au 101-103 rue de Sèvres à Paris 6ème

Pour la joindre: +33 6 11 56 25 32 ou fd@frederiquedubois.com

frederiquedubois.com

Lunabee

COM' UN SUPPLÉMENT D'ÂME

  • Facebook - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle

Paris, Batignolles

© 2020 Tous droits réservés